102321.pngPleurer des mois,le coeur vide c'est trop long,

Je n'ai jamais connu l'affection de ma mère

je sentais bien de la haine

j'ai été son objet, son jouet, sa boubelle.

Esclave 50 ans !

Connaître la terreur par moment

C'est comme l'Afghanistan

Tout lui donner pour la faire vivre , survivre, la materner dès 8 ans

pour elle j'ai traversé les enfers, la folie.

J'ai failli perdre la vie.

Mère vampire qui se nourrit des autres jusqu'a tuer.

J' ai échappé à la mort, au suicide été 2016.

Mon père l' esprit dans les nuages, homme de coeur, bienveillant envers moi

doux,faible, humilié, esclave aussi.

Une femme tyrannique haineuse m'a donné la vie, j'ai souvent aimé cette femme,

Je sentais bien qu'il y avait un truc qui clochait

Je me disais maman est malade et une mère c'est sacrée,

J'avais peur d'elle,je ne lui confiais jamais mes soucis pour la protéger

Reine des égoïstes, prendre , rien à donner

J'étais un légume, j'obéissais , j'avais honte de ses actes

me bruler les mains , indifférence complète,

Elle se confiait tout le temps à moi, je portais ses angoisses, sa souffrance, je l'ai soigné sans vivre

c'était ma fille folle, dépressive, colérique, voleuse, allumeuse

je suis restée sous son emprise mortifère depuis ma naissance

j'ai passé ma vie à chercher son amour, je me suis toujours cogné contre les murs..

Quelle douleur atroce et insupportable, ne jamais avoir été aimé par sa mère

Aujourd’hui je sais qu 'il n'y a vraiment rien à chercher.

Elle a du morfler comme ma lignée

Je dois m'en éloigner , rompre car elle pourrait me détruire.

Rompre avec ma mère, ma fille, mon bourreau

Epuisée, faible, mal de mer à vomir, il faudra encore tenir

je sais que mon coeur est beau.

Pour des jours libres et beaux!

12742774_10153892456645768_3311712396937050521_n.jpg

.