J'étais un beau bébé

20180605_080958.jpg J'étais née hélas pour élever, soigner
mes deux parents la tête dans les nuages,
RAVAGES.
Grandir sans amour , sans sécurité à tout âge.
beaucoup d'enfers à traverser
pour les faire vivre , survivre.
Je me suis toujours relevée seule comme une véritable guerrière
Ma mère ,c'était ma grand-mère adorée.
Ma mère, ma fille égoïste déprimée.
Mon père, parfois fou; sa fille une princesse qu'on lui interdisait d'aimer.
Pourtant c'est lui qui me donnait le biberon la nuit;il me berçait avec amour
Née, déjà endettée, j'ai du beaucoup donner,supporter, paniquer
vivre dans la honte, humiliations, mutilations, lutter sans fin, se surpasser

Ma mère et mon ex- compagne m'ont niqué le dos.

Fusion avec ma mère; passion avec ma compagne dans un château.
Toutes les deux je les craignais beaucoup trop
L'emprise peut vous tuer, d'un coup, ce fut le dos
Dos fragilisé par la vie, nous avions beaucoup trop roulé
2001 proche de la torture, plein été
Mes disques se touchaient, assisse dans ce beau 4 X4
Douleurs Atroces , compagne indifférente au volant

ESCLAVE J 'ETAIS . JE SUBISSAIS
Impossible de s'allonger pour mes lombaires,
il y avait ses chiens précieux à l’arrière.
Retour handicapée,l'échine brisée
et me faire faire de la tapisserie! Falllait quand même Oser !!
Voyage en ambulance; Salpêtrière sur une civière seule
Dans les couloirs ma grande amie Danielle avait quitté son poste IRM
quel bonheur de la voir, ses paroles , son sourire; l' AMITIE qui aime.
Examen traumatisant et très douloureux aux Lilas
Retour ambulance, fauteuil roulant , la chienne pour m’accueillir.
Infirmiers étonnés, personne près de moi, en silence gémir
faible en grande souffrance, ils m'ont allongé sur le canapé

Après 12 ans de souffrance ; grâce à ma force mentale phénoménale
j'ai échappé à la paralysie.
Quand je soufrai beaucoup, allongée sur le canapé,
la guerre d’Afghanistan à la télé, j'adorai regarder !
Petit antalgique, car rien ne me soulageait,
Aucune parole affectueuse, aucune empathie de ma compagne
Même tableau que ma mère
En luttant à mort, avec ma volonté,des spécialistes émérites
ma grande Kiné , une Majesté renommée , nous avons redonné vie
à ce corps meurtri , ses mains infinies
Douze années ensemble , souvenirs denses

Depuis que j'ai rencontré mon Prince d'Orient
bienveillant, mon frère d'âme, je suis respectée et aimée.
Je suis une héroïne discrète
J'ai rencontré des êtres de lumière
Ils m'ont aidé à retrouver ma lumière et ma dignité.
Je prends grand soin de moi pour continuer d'aider, d'Aimer. .
Une Amie dit que je suis une survivante de la VIE.
J'ai transformé toutes ces souffrances en Amour profond
Quand on est rescapée ; tous les êtres sont sacrés
Un Beau Merci à tous ceux qui cheminent près de moi.

L'Etre d'Amour est en moi