peau-et-rime_logo

Un_regard_de_soleil

UN REGARD DE SOLEIL

 

Tout comme Baudelaire,
vous cherchez à plaire.
Mais je ne pense pas que vous mettiez des gants ;
quoique rien n’ est évident…

Sans doute aimez-vous les chocolats raffinés,
les petits décolletés,
les plaisirs cachés.
Fascinée par votre regard,
                                            regard :miroir.
Effrayée par votre pensée,
                                                   pensée :mise à nue.
Avec le soleil dans le dos,
vos rayons de soleil sur ma peau ;
Moment propice pour se jeter à l’eau.
Jambes écartées , j’exposais mes carences.
Jambes croisées , vous m’offriez votre amour en silence.
Au milieu se faufilait une certaine jouissance ,
Marquée par l’alliance.

Alliance inconsciente,
Yeux dans les yeux , sans épouvante,
Nous sourions sur ma blessure béante.
Vos larmes étaient-elles avalées d’une façon élégante ?

Et demain,
Vous , vous aurez toujours le regard malin,
 de belles mains
un côté enfantin
un peu de chagrin
un charme fin.
Mais moi pourrai-je élaborer enfin ?

A la place d’aimer sans distance,
Et de me perdre dans l’attirance.
Tout à coup mes yeux sont mouillés de souffrance.
Prise par la conscience .

Tournez  cette page avec mes cris de silence…………..

.

 

Béatrice